«

»

Juil 07

Une Bela histoire pour une géante du Nord (Magazine "Le Nord")

Magazine Le Nord (Conseil Général du Nord)
n° 227 – juillet-août 2009

 

Voyage – pour la première fois, un géant du nord, Bela Rada, est rendu en Serbie, au cœur des Balkans.

"Les Serbes ne connaissent pas la tradition des géants. Bela Rada a donc des Les Serbes ne connaissent pas la tradition des géants. Bela Rada a donc fait sensation lors de son voyage. PH KRUSIK

"Les Serbes ne connaissent pas la tradition des géants. Bela Rada a donc des Les Serbes ne connaissent pas la tradition des géants. Bela Rada a donc fait sensation lors de son voyage. PH KRUSIK

Bela Rada est une sacrée belle fille, une danseuse de ballet venue de Serbie. Bela Rada est une géante de 3,20 m ; elle a été baptisée en juillet 2008 à Orchies et elle vient de faire, en mars dernier, un premier voyage en Serbie, là où elle a une partie de ses origines. « En 2002, explique Richard Wleklinski, président des associations Bela Rada et Sumadija*, l’ambassadeur de Serbie est venu à Orchies. Ce fut l’occasion de renouer avec Krusik, un groupe de chant et de danse traditionnels serbe. Nous voulions permettre à cette culture et à la nôtre de se rencontrer, d’où l’idée d’un géant… » Ainsi naquit Bela Rada, ce qui signifie Blanche Marguerite. Une initiative soutenue par le Département et dans laquelle les membres de l’association se sont fortement investis : « Nous avons accordé une grande importance au costume de notre géante, poursuit M. Wleklinski. Aussi possède-t-elle déjà trois costumes et un quatrième est en fabrication. » Orchestré par un membre de l’association, Raymond Fort, le travail est titanesque, car la plupart des pièces sont brodées à la main. Des milliers d’heures de travail ! En mars, lors de son voyage en Serbie, Bela Rada a fait l’émerveillement des Serbes qui ne connaissent pas la tradition des géants. « Ils n’ont même pas de mot pour la définir, sourit M. Wleklinski, ils appellent cela une grande poupée ! » Bela Rada s’est donc retrouvée au milieu du spectacle du groupe Krusik et a même effectué quelques pas de danse… L’histoire ne s’arrête pas là et Bela Rada a de nombreux projets en tête : elle espère notamment retourner en Serbie accompagnée de plusieurs autres géants pour fêter les 30 ans du carillon ambulant de Douai en 2011

L’association Sumadija regroupe les membres d’un groupe de danse yougoslave.

Pour connaître les sorties de Bela Rada : www.belarada.canalblog.com