«

»

Sep 01

Géant du Nord – Pas de Calais

Les livres consacrés aux Géants ne sont pas nombreux. Aussi vous retrouverez dans cette rubrique quelques ouvrages indispensables pour tout amateur de Géants. Celui-ci, comme malheureusement beaucoup, est épuisé mais avec chance il est trouvable sur le marché des livres d’occasion ou anciens (boutiques, solderies ou achat en ligne).

Géants du Nord-Pas de Calais

Par Robert Chaussois

Edition Le Téméraire (Novembre 1998) Epuisé

NOTICE :
Robert Chaussois est né le 29 mars 1925 à Calais, ou plutôt comme il s’est toujours plu à le dire, à Saint-Pierre, dans la partie sud de la ville.
En 1948, c’est un adolescent frondeur qui voit l’arrivée des Allemands. A 17 ans, pour éviter une interpellation par l’occupant, il entre au journal local. Ce n’est pas un hasard, car déjà, il observe avec curiosité et intérêt les événements dans la ville située au tout premier plan de la guerre. Il franchit les échelons de la profession de journaliste, accomplissant l’essentiel de sa carrière – 39ans – à la Voix du Nord.
En 1980, il dirige l’édition calaisienne de ce quotidien. A son départ en retraite, il a déjà beaucoup écrit sur l’histoire locale et régionale. Calais pendant la guerre de 1939-1945 (6 volumes); le dernier paru en 1980 : Louis Bleriot, l’homme de la Manche (Voix du Nord, 1991); Mémoire en Images : Calais (2 volumes). A l’époque, il comptait bien consacrer tous ses loisirs à cette passion.
L’ouvrage sur les géants de Robert Chaussois est un livre essentiellement journalistique; après un bref survol historique qui n’a pas la prétention de tout dire mais de servir de base à une réflexion ultérieure plus approfondie, l’auteur propose ensuite un catalogue communal fort intéressant, alimenté de diverses notices inédites. La présence des géants dans les occasions multiples lors de de fêtes traditionnelles (cortèges historiques, mouvements sociaux) nous rappelle l’intérêt patrimonial d’une telle démarche. L’ancrage calaisien fera le succès de l’ouvrage et il est normal de rendre un dernier hommage à ce journaliste, historien local qui a tant œuvré pour l’histoire de sa ville, et d’éditer ses derniers écrits, soulignant ainsi la ténacité de cette « humaniste » que certains d’entre-nous ont eu la chance de le côtoyer.
La maladie emporta notre ami le 14 juillet 1998 malgré son courage et sa volonté pour lui faire face.