«

»

Oct 24

Montigny-en-Ostrevent – À Montigny-en-Ostrevent, un défilé "géant" aux 42e Automnales (La Voix du Nord)

Publié le Vendredi 24 Octobre 2009
Par Anne-Lise Teneul – Photo La Voix du Nord


Ce week-end, les géants ont rendez-vous aux Automnales, à Montigny-en-Ostrevent, près de Douai. Invités par le seigneur Floris de Montmorency, ils paraderont pendant deux jours pour le plus grand bonheur des enfants… et des passionnés de contes et légendes.

Le rendez-vous des Automnales, Journées des traditions du Nord à Montigny-en-Ostrevent, c’est du solide. Quarante et un ans que ça dure ! Deux secrets derrière cette longévité. D’abord, la ténacité et l’engagement des bénévoles, convaincus qu’on peut, avec beaucoup d’huile de coude, attirer des milliers de visiteurs dans un village d’à peine 5 000 âmes. Ensuite, une capacité à évoluer pour se mettre au goût du jour et répondre aux attentes du public.

À sa création, en 1968, le rendez-vous était bien différent de ce qu’il est aujourd’hui. C’était alors une foire aux chrysanthèmes, événement très prisé à l’époque. Au fil des ans, pour répondre à la demande du public, la foire s’est ouverte aux autres variétés de fleurs. Puis aux produits du terroir. Dans les années 1980, lorsque la commune s’est dotée de son géant, Floris de Montmorency, les organisateurs ont décidé de l’intégrer à leur fête. Bien vu ! Les traditions populaires sont plus que jamais à la mode. Et désormais, des milliers de visiteurs se ruent aux Automnales pour assister à la grande parade des géants. Un défilé impressionnant, joyeux, coloré, qui réunit des dizaines de géants, des centaines de figurants en costumes, des harmonies…

Cette année, on verra défiler beaucoup de géants animaux : Bugnus Tiobeu le boeuf de Bugnicourt, Goupil le Renard d’Ath, le dragon Le Bouzouc Bouzouki de Berlaimont, l’araignée veuve noire sur échasse venue de Paris (!), le chat Caou de Merville, Georgette l’Autruche de Quevauchamps en Belgique, ou encore Big Rory, un drôle de chien venu d’Écosse.Chaque année, le défilé est suivi d’un spectacle intitulé La table féerique du festin. Tous les géants de la parade se retrouvent autour d’une immense table de banquet, et dansent sous le regard du public. Lorsque le ballet prend fin, des effets pyrotechniques s’emparent de la table de banquet. La scénie ne dure pas très longtemps. Il n’y a pas de débauche d’effets spéciaux achetés à coups de milliers d’euros. Mais on y voit la patte et le coeur des bénévoles, leur fierté de partager les traditions de leur village. C’est ça qui est géant!