«

»

Jan 26

Tournai – Casting porteur pour les géants (L'Avenir.net)

Mis à jour le 14 janvier 2010 à 09:35 -Publié le 14 janvier 2010 à 10:00
Par Vincent DUBOIS


Depuis 3 ans qu’elle existe, la Compagnie du Serment d’el Bancloque réunit 26 porteurs de géants. C’est bien mais encore trop peu. Il en faudrait le double.

Ils ont commencé à six en 2007, les voici aujourd’hui à 26. Les porteurs des géants forment une famille qui ne demande qu’à grandir. Si l’on considère qu’il faut idéalement au minimum trois porteurs par géant et qu’ils sont 16 à sortir dans les venelles tournaisiennes sous l’égide des Amis de Tournai – pour les Quatre cortèges – la Cie du serment d’el bancloque devrait idéalement compter une cinquantaine de membres. Cela, sans compter les figurants costumés qui sont appelés à entourer les géants comme cela se faisait jadis.

Pour dénicher les bénévoles prêts à assumer cette tache, la Cie organise un casting le 23 janvier prochain dans son local du café de l’Impératrice. Ce jour-là, les candidats seront invités à entrer à l’intérieur d’un panier et de simuler un portage de géant. Ils devront ensuite se soumettre à un quiz d’une cinquantaine de questions sur le folklore et la ville de Tournai. Inutile de préciser qu’il faudra notamment savoir définir ce qu’est la Bancloque… « mais que les éventuels candidats se rassurent, précise Fabrice André, président de la Compagnie, il n’est pas ici question de vouloir rejeter qui que ce soit. Ce questionnaire à choix multiple est truffé d’anecdotes amusantes et il sera plutôt question de se livrer à un jeu et de permettre aux candidats de se mettre dans l’ambiance. Il s’agira surtout de jauger leur humour . Quels sont les critères pour devenir un bon porteur ? « il s’agit surtout de pouvoir s’intégrer dans le groupe et d’être animé par la volonté de faire vivre et de protéger le folklore tournaisien. Il faut aussi être sobre, le porteur, fier de son uniforme rouge et blanc, ne boit que de l’eau, ou du moins des boissons sans alcool, pendant toute la durée de son service. Une fois le géant posé le soir, c’est autre chose, mais pendant toute la durée du cortège, pas question d’alcool, nous sommes intransigeants sur ce point », ajoute Pascal Autem, trésorier de la Compagnie.

Le sérieux avec laquelle cette dernière effectue ses missions porte d’ailleurs sa réputation bien au-delà des frontières de Tournai. C’est ainsi que la compagnie tournaisienne noue de sérieux liens d’amitié avec d’autres compagnies à Ath, deux-Acren, Soignies, Lessines, Rumes… Nos porteurs tournaisiens seront mis à forte contribution le 13 juin prochain pour les Quatre cortèges mais ils envisagent également de renouer avec une vieille tradition chère à Édouard Tréhoux : sortir le jour de la braderie de Tournai. Le projet est à l’étude, tout comme celui de transformer progressivement les géants roulés – 10 sur les 16 – en géants portés. Sans oublier le souci pressant, partagé avec les Amis de Tournai, de restaurer les géants qui auraient besoin d’un sérieux lifting. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’est vendue une plaquette sur les géants au prix de 10 €. Elle sera proposée dans les rues lors des quatre Cortèges qui feront la fête à Gramère Cucu vieille de 125 ans. Pour souffler ses bougies, les géants de quartier et les géants des villages environnants rejoindront les géants historiques dans un cortège préservant les particularités de chacun.

Casting de porteurs, le samedi 23 janvier, entre 14 h et 18 h à l’Impératrice, rue des Maux, à Tournai. Tél. : 0489/39 39 22. Voir aussi le site des Amis de tournai : www.amisdetournai.be