«

»

Fév 24

Rumes – Lessines – Mariage géant à Paris (L'Avenir.net)

Publié le 22 février 2010 à 10:00
Par Jean-Paul CUVELIER


Mme Calandra, maire du XX e à Paris, a marié Gaston le Machon rumois et la Mademoiselle Saint-Roch, de Lessines. Une noce très suivie! Dimanche dernier, jour de la Saint-Valentin, plus de cent vingt Rumois et Lessinois ont fait le déplacement à Paris pour assister au mariage de leurs géants « Gaston le Mâchon » avec « MademoiselleSaint-Roch ».

Ce fut pour tous une journée exceptionnelle : même le soleil était de la partie. Rumes et Lessines en invités d’honneur au carnaval de Paris : c’était une « première » et on risque de ne pas le revoir de sitôt.

Après son discours, Mme Calandra, maire du 20e arrondissement, a procédé au « mariage » des géants. Ceux-ci ont ensuite ouvert le cortège du carnaval qui a démarré de la mairie du 20e pour sillonner les avenues sur cinq kilomètres devant… «soixante-dix mille » personnes pour arriver à la place de l’Hôtel de Ville.

Tout au long de ce parcours les jeunes mariés se sont embrassés et ont dansé à de nombreuses reprises et ce pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Les Parisiens ne sont pas habitués à ce genre de folklore. Pour preuve sans doute le nombre impressionnant de photographes amateurs rencontrés sur le parcours. Nos géants ont été photographiés à des milliers de reprises. Tous les participants rumois et lessinois ont passé une excellente journée et en garderont un souvenir inoubliable.

Un président comblé

Le président de l’association du géant rumois, Xavier Ortiz nous a livré ses impressions au lendemain de cette expédition : « Je pense que nous avons fait honneur au folklore de la Wallonie Picarde. Si le groupe du géant a pu donner un peu de plaisir et de fierté aux habitants de toute l’entité, alors, nous avons gagné notre pari.

Nous avons démontré que nous étions là pour tout le monde dans l’esprit d’un folklore rumois naissant sans aucune connotation politique et/ou religieuse. Ce qui me surprend, c’est l’engouement des Parisiens à notre égard, comme l’a dit l’organisateur sur Notélé, nous avons été « énormes », tant à Lessines qu’à Rumes. Ils insistent pour qu’on y retourne l’an prochain… c’est une reconnaissance dont les habitants de l’entité tout entière peuvent être fiers.

Quoi qu’il advienne dans les années à venir, Gaston et Mademoiselle Saint-Roch auront été les premiers géants à « battre le pavé » de la ville lumière. C’est aussi une fierté pour nos équipes mais pour toute la population. Il y a des photos du géant sur des sites chinois, espagnols… c’est incroyable. Il faut à présent se tourner vers notre première fête des maçons au mois de juin, afin de réussir quelque chose de bien et de fédérateur pour tout le monde. Se mettre à la recherche de partenaires sponsors. D’ailleurs si des partenaires souhaitent s’engager dans l’aventure avec nous, qu’ils n’hésitent pas à prendre contact avec l’association ».

Renseignements : 0475/89 10 77.