«

»

Mar 01

Rumes – Un mariage… géant, sous le soleil ! (Dernière Heure)

Publié le 23/02/2010
Par Loïc Hovine


Gaston le Mâchon et Mademoiselle Saint-Roch se sont dit oui à Paris !
La Wallonie picarde était à l’honneur au carnaval de Paris. Gaston le Mâchon, le Rumois, et Mademoiselle Saint-Roch, la Lessinoise, se sont en effet mariés devant l’hôtel de ville du 20e arrondissement parisien, accompagnés d’une foule de 70.000 personnes. “Nous avons décidé d’organiser deux cars pour faire profiter au maximum la population de cet événement”, explique Xavier Ortiz, de l’association de Gaston, le géant rumois.

Cette fête populaire parisienne accueillait de nombreux groupes déguisés sur le thème de l’amour. Tous de rouge et de cœurs vêtus, ils ont assisté en avant-première au mariage de nos deux représentants régionaux, qui étaient les têtes d’affiche de ce carnaval. “La Maire du 20e arrondissement a procédé au mariage. Les alliances étaient amenées par un hibou grand-duc, ce qui a apporté un cachet supplémentaire à l’évènement.”

Les deux mariés étaient bien entendu accompagnés chacun de leur témoin. Alors que Mademoiselle Saint-Roch était accompagnée par le géant Magritte, Gaston était lui suivi de Fiona Bauzière, Rumoise pure souche et 1re Dauphine à Miss Hainaut.“Nous avons rassemblé les deux emblèmes de l’entité de Rumes pour cette fête.”

Avant d’être un mariage d’amour entre les géants, cette union signifie tout d’abord une réelle amitié entre les deux comités. “Dès les débuts de Gaston, Lessines a toujours été présent pour nous aider et nous faire confiance. Mademoiselle Saint-Roch était la marraine de baptême de Gaston. Elle est désormais également sa femme ! On reste en famille…”

Des géants dans les rues de Paris, ce n’est pas tout les jours qu’on en voit.

Les Parisiens étaient d’ailleurs impressionnés par un tel folklore ! “Certaines personnes, voyant le cortège, appelaient leurs amis pour les rejoindre et venir nous voir“, continue Xavier Ortiz. “Énormément prenaient des photos et voulaient même rentrer dans le géant pour essayer de le porter.” Moins d’un an après sa naissance, voilà Gaston marié. Les projets vont bon train dans les nombreuses têtes du comité rumois.

“Les 25 et 26 juin prochains, nous organiserons la Fête des maçons. L’occasion de fédérer encore plus la population des trois villages de l’entité”, finit-il.