«

»

Avr 15

Meteren – Le géant aura dix ans le 25 juin (L'Indicateur)

Publié le mercredi 06.01.2010, 14:00
Photo L’Indicateur des Flandres


Anniversaire du géant Les Quatre fils Aymon.

L’engouement des premières années du géant de Méteren est retombé. L’association qui anime les Quatre fils Aymon ne compte plus que trois adhérents et deux sympathisants.

Le géant sort tout de même lors de la ducasse de la commune mais il devient difficile de le faire vivre quand les bras sont peu nombreux.

Les Quatre fils Aymon est né le 25 juin 2000. Comme de nombreux géants de la même génération, il a bénéficié d’une subvention du Conseil général du Nord.

Les habitants ont choisi d’incarner ces quatre frères, issus d’une légende ardennaise. La légende de ces quatre chevaliers s’était déjà installée au village. Un étang porte leur nom. Il aurait été donné par les tenanciers d’une auberge qui étaient originaires des Ardennes.

C’est ainsi que Renaud, Allart, Guichard et Richard ont été adoptés par les Méterennois.

Leur allure est peu commune : un géant à quatre têtes de 4,60 mètres de haut et de 250 kg. Autant dire qu’il ne passe pas inaperçu.

Après un voyage jusqu’en Sologne à Dhuizon en 2001, le géant s’est recentré sur les terres du Nord. Il participe volontiers aux baptêmes de ses voisins et sort chaque année pour la ducasse du village.

L’association Les Amis d’Aymon a mis beaucoup d’énergie dans la réalisation en 2002 d’un son et lumière autour de la légende des Quatre fils Aymon. Jacques Durand, le président de l’association Les Amis d’Aymon, Yolande Durand la trésorière et Jean-Luc Vanden Broele, le secrétaire, pensent fêter les dix ans du géant. Mais rien n’est arrêté. « Si nous faisons quelque chose, ce sera à hauteur d’hommes et pourquoi pas faire participer les écoliers comme ils l’ont déjà fait », avance la trésorière. Les écoliers avaient déjà été associés au projet lors de la création du géant.

Un vœu pour 2010 : sortir davantage avec les Quatre fils Aymon. « Nous avons la chance d’avoir un géant, c’est dommage de ne pas le voir sortir plus souvent », indique Yolande Durand. L’association dispose encore de costumes pour accompagner le géant. Avis aux amateurs !