«

»

Mai 04

Saint-Jans-Cappel – Dix ans déjà que Reuze maman a adopté son nouveau visage (L'Indicateur)

Publié le 06.01.2010 à 14:00


L’an 2000 aura été l’année des géants. Le Conseil général du Nord a donné un coup de pouce à la création ou au rajeunissement des géants grâce à l’octroi de subventions.

L’association de Saint-Jans-Cappel, les Amis de Reuze Maman, a profité de l’opportunité pour donner un coup de jeune à sa géante, Reuze Maman, deuxième du nom.

La première Reuze Maman est probablement née après la Deuxième Guerre mondiale et a vite disparu. « Nous n’avons aucune photo ou image de cette géante » , indique Jean-Paul Leroy. Il préside l’association qui a fait renaître la tradition de Reuze Maman en 1987.

Une équipe de copains prend la forme d’une association dénommée les Amis de Reuze Maman pour fabriquer un géant avec du matériel de récupération. En 1987, Reuze Maman, deuxième du nom, pèse 150 kg pour une hauteur de 4,20 mètres. « Elle était difficile à monter », se souvient Jean-Paul Leroy. Quand s’est présentée l’opportunité d’obtenir un financement du Conseil général pour refaire Reuze Maman, l’association l’a saisie. Reuze Maman 3 s’est affinée : 83 kg pour 4,48 mètres de haut, tout ça grâce à un panier en osier et un buste en polyesthère et fibre de verre. Si le Conseil général du Nord a participé à hauteur de 1 500 euros, la commune et l’association, grâce à une souscription et donc à la participation des habitants, ont apporté 4 500 euros pour compléter le financement de Reuze Maman 3.

Baptisée le 23 juin 2000, elle a créé la surprise lorsque son visage a été dévoilée. La bouchère du village, Emilienne, Plancq s’est immédiatement reconnue.

C’était une façon de rendre hommage à celle qui a fabriqué le costume de la deuxième Reuze Maman et qui était marraine de Reuze Maman 3 aux côtés du parrain, André Delhuille, l’ancien président du comité des fêtes. Les deux plus jeunes enfants du village avaient également été associés à la fête : Louis Langlant et Elise Parasote.

En dix ans, Reuze Maman a participé à toutes les festivités de Saint-Jans-Cappel, du carnaval des enfants à la ducasse en passant par la Rue aux artistes.

Elle grimpe parfois jusqu’au Mont-Noir et rend visite à ses voisins. Mais ce qu’elle aime par dessus tout, c’est assister à la naissance d’autres géants et parfois de rendre visite aux mariés, surtout s’ils figurent parmi la famille des Amis de Reuze maman.

Elle a été marraine en 2008 de Louis-Victor de Boeschèpe et en 2009 de Recyclette de Berthen. Elle s’apprête à participer à l’anniversaire d’Isidore Court’orel de Lezennes. Mais en grande dame pudique, elle ne célèbrera pas les dix ans de son lifting en 2010. Reuze Maman préfère attendre 2012 et les 25 ans de son retour au village pour penser à faire la fête.