«

»

Mai 18

Warneton (Comines-Warneton) – Ghislain: place aux jeunes (Nord-Eclair (Belgique))

Publié le 26/03/2010
par Sabine Catteau


Il quitte l’habit de Mountche après 28 ans de service.

Le cortège des Mountches à la St-Nicolas ne pourrait exister et fonctionner sans un comité bien structuré. Et qui dit comité dit forcément bénévoles. Ils ont été nombreux ces cinq dernières décennies à travailler au sein du comité des Mountches. Cette année, l’un d’entre eux, Ghislain Vandensteen, Warnetonnois dans l’âme, a décidé de quitter le comité après 28 années de bons et loyaux services.

L’occasion pour nous de le mettre à l’honneur et de retracer avec lui ses nombreuses années de présence: “ Mon premier cortège, c’était il y a 28 ans. A l’époque en tant que vrai Mountche, Antoine Bourgeois m’avait contacté. Il souhaitait ma participation et mon engagement. C’est avec plaisir que j’ai répondu favorablement à sa requête. Durant toutes ces années, je me suis attelé à diverses tâches dans le comité dont principalement la préparation des chars mais aussi de la salle pour notre «Tartine des Mountches» et enfin la tombola qui demande énormément de temps. Durant toutes ces années, il s’en est passé des événements. Ce qui m’a marqué? Mon cortège dans le char des vi-mountches, les feux de Bengale et, en temps de brouillard, de pouvoir ouvrir le cortège avec les torches. Mais l’événement qui me laisse un souvenir inoubliable c’est d’avoir été à Bruxelles avec le comité pour la remise de l’habit des Mountches à Mannekenpis. Pour cette année jubilaire, j’ai donc 28 ans de présence dans le comité et lorsque je suis rentré, je me suis toujours dit que j’y resterais jusqu’à mon 50e anniversaire. Il est temps pour moi de laisser la place aux plus jeunes, car les jeunes c’est l’avenir d’un comité, la survie de celui-ci ”. Pour la tombola, la relève est déjà assurée. Ce n’est autre que la fille de Ghislain, Catia qui reprend le flambeau!

Et de plus jeunes, il en est bien question car, cette année, le comité accueille Philippe Herman, enthousiaste et dynamique et qui sera, sans nul doute, à la hauteur des nouvelles tâches que le comité lui confiera.

C’était la der des der pour Ghislain.