«

»

Juin 26

Tournai – Les roulés pourraient être portés (L'Avenir.net)

Publié le jeudi 27 mai 2010 à 06h00


Certains géants pourraient également subir une cure d’amaigrissement pour pouvoir être portés plutôt que roulés.

La cité des cinq clochers peut s’enorgueillir de disposer d’une compagnie de porteurs de géants – le « Serment d’el Bancloque » – dont le nombre de membres ne cesse de croître depuis sa création il y a deux ans.

Et même s’ils sont encore trop peu nombreux – une trentaine actuellement – ces porteurs ne demandent qu’une chose lorsque se profilent les 4 Cortèges : faire déambuler et danser nos géants dans les venelles tournaisiennes.

Car, tous ces hommes vous le diront, un géant digne de ce nom se doit d’être porté et non roulé comme c’est pourtant le cas pour six d’entre eux.

Reine Tournai, Childéric, Christine de Lalaing, Louis XIV, L’bourguémette du Maroc et jean Noté sont tous munis de roulettes facilitant leur déplacement. Cela, pas seulement en raison de leur poids, mais aussi parce que les paniers qui les supportent, généralement métalliques, ont été conçus pour être dotés de roues lors de leur création. « On pourrait imaginer les refaire avec des matériaux modernes beaucoup plus légers et faire en sorte qu’ils puissent être portés », explique Jacky Pijcke, responsable des géants au sein des Amis de Tournai.

Une telle reconversion s’avère toutefois également très onéreuse. La perspective de voir les géants parrainés par de généreux mécènes permettrait éventuellement de l’envisager.

On peut le constater, aux Amis de Tournai, on n’a plus beaucoup de sous, mais on ne lésine pas sur les idées qui permettent d’assurer la pérennité du folklore tournaisien.