«

»

Mai 09

Nieppe (F) – Dimanche à Nieppe, un « petit » géant porté par des enfants sera baptisé (La Voix du Nord)

Publié le 21/04/2011 à 05:02
par Bruno Trigalet – Photo La Voix du Nord

Miss Cantine, ses amis adultes et enfants et le petit géant dont le voile sera levé dimanche.

Dimanche matin, Nieppe vivra un grand événement. À l’occasion de la fête des Cantinières, un nouveau géant sera baptisé. Son nom et son visage seront tenus secrets jusqu’au dernier moment. Ce qu’on sait, en revanche, c’est son histoire. Ce géant a en effet ceci de particulier qu’il a été voulu par les enfants, financé et fabriqué par eux. Et que ses porteurs auront entre 10 et 14 ans.

« Dans l’association, nous sommes 21 adultes et 16 enfants » : Vincent Dekeirsschieter, le président de l’association des Amis de Miss Cantine, tient à le préciser : les « petits » font partie des leurs à part entière. Cela explique la belle histoire du géant qui, dimanche vers 11 h, sera baptisé devant le château et à l’église. « Depuis 2007, année du baptême de Miss Cantine, premier géant porté de Nieppe, les enfants nous ont suivis partout, explique M. Dekeirsschieter. Et tous en sont venus à rêver d’être porteurs de géants à leur tour ». Évidemment, cela n’était qu’un « rêve de quand on s’rait grand » car un géant comme Miss Cantine, qui pèse 55 kg et s’élève à 4 m de haut, un bout de chou de 10 ans ne peut pas le porter. Alors, l’idée est venue tout doucement. D’abord, les Nieppois ont découvert que des géants portés par des enfants, cela existait déjà. « Il y a Adélaïde à Zuydpeene et Pimpon junior aux Deux-Acrens, en Belgique,explique M. Dekeirsschieter. Ces deux-là seront d’ailleurs parrain et marraine de notre nouveau géant. » « Ensuite, précise Romuald Tocci, l’ancien président de l’association, à chaque sortie,comme c’est la tradition des carnavals de Flandre, les enfants passent avec des troncs pour quêter lors des défilés auxquels nous participons. Et leurs récoltes fonctionnent bien » « Sur le compte où on avait placé l’argent, il y avait 1 171 euros », précise fièrement le trésorier et doyen de l’association, André Lasselin.

Joëlle Dekeirsschieter explique la suite : « L’idée a fini par s’imposer aux enfants comme aux adultes : avec les sous récoltés, plutôt que d’acheter un cadeau pour Noël aux enfants, on a décidé de faire un géant pour eux. » Un contact a été pris avec Fabrice Simon, le facteur de géants de Roubaix (successeur de M. Machu qui a fabriqué Miss Cantine en 2007), en lui précisant que les enfants voulaient participer. « Le travail a commencé aux vacances de la Toussaint de l’an dernier : sous la direction de Fabrice Simon, les seize enfants de l’association, âgés de 4 à 14 ans, ont fabriqué la structure en osier – chaque enfant a tressé au moins un brin d’osier les enfants ont fait le tracé des coupes de bois au compas.

Ils ont aussi participé au moulage en argile de la tête. Après les vacances de Toussaint, ils ont ainsi travaillé tous les mercredis après-midi » Fabrice Simon a fait lui-même la fabrication de la tête en résine et assuré peinture et finitions.

Miss Cantine, dont la première version, née de la volonté de Jules Houcke, remonte aux années de l’Occupation pour rendre hommage aux cantinières nieppoises qui venaient en aides aux populations (ce géant non porté a défilé jusqu’en 1973), mènera le cortège, dimanche matin. Accompagnée de cinq autres géants et de l’harmonie de Nieppe, elle se dirigera vers le perron du château où l’attendront le nouveau « petit » géant, dont la tête sera entièrement dissimulée, ainsi que Simon, Valentin, Érika, Thomas, Nicolas, Steven, Perrine, âgés de 8 à 12 ans, qui se relaieront pour le porter et tous les autres enfants qui ont participé à la fabrication. Après le baptême républicain présidé par le maire et le baptême religieux célébré par l’abbé Vincent Sterckeman, ce sera la grande fête, dimanche après-midi. Entre 14 h 30 et 18 h, vingt-trois géants participeront à un grand défilé pour fêter la naissance du petit nouveau. Il y aura Totor de Steenwerck, Odin de Sailly, Isidore Courte Oreille de Lezennes, Violette la Baigneuse de Malo, Pimpon et Pimpon junior des Deux-Acrens, Les Pirates de Rosendael et plein d’autres. Si on ajoute à ces grands personnages les douze chars associatifs et six groupes musicaux, on devrait atteindre un défilé de 700 personnes environ. Une fête de famille « géante » à laquelle seront les bienvenus tous ceux qui voudront s’y joindre.