«

»

Juin 10

Le Bizet (Comines-Warneton) (B) – La renaissance de Ma riecop’in deux (Marie Cop’in II)

Vous pouvez consulter une galerie photographique consacrée à cet événement en cliquant sur le lien ci-dessous :
Renaissance de Ma riecop’in deux Au Bizet (Comines-Warneton (B) (10/06/2011).

Cette année, la Fête de la Brique au Bizet (B), traditionnelle en ce week-end de Pentecôte, aura vu, après une importante opération de chirurgie esthétique, la Géante locale, Marie Cop’in II descendre de sa chaise roulante (son plateau) pour aller gambader avec ses collègues Géants Mélanie de la Muncque, Jean-Baptiste de la Rabecqus de Ploegsteert et Freut’ch du Gheer

Didier Vandeskelde, par ailleurs chef de la Royal FASAM (FAnfare Saint-André et Majorettes) a eu, en 1974,  l’idée de confectionner une Géante en papier mâché : Marie Cop’in deux. Tout d’abord assise sur un char, ensuite affublée d’une carcasse d’emprunt, mais toujours sur un char, elle déambula dans chaque cortège de la ducasse.

Cette année, grâce au travail fourni par Christopher Vanhamme, stagiaire à la Régie des Quartiers du Bizet, et de Fabrice Largilière, ouvrier compagnon, Marie Cop’in II  a reçu un nouveau corps et de nouvelles mains. Les stagiaires de la Régie de Comines ont, sous la gouverne de Brigitte Zègres, confectionné une nouvelle robe qui met en valeur les charmes opulents de la Géante.

A l’occasion de ce relookage, Didier Vandeskelde a renommé sa Géante Marie Cop’in II en Ma ricoep’in deux, le temps d’une chanson.  La posture bizétoise a désormais un hymne (sur l’air de Rose-Marie Polka) à sa gloire écrit par son papa.

Hymne à Marie Cop’in II :

Oui c’est elle la plus belle
Dans les environs
Ma riecop’ in deux
La plus belle bizétoise
Mais qui est-ce donc ?
Ma riecop’ in deux
Faut voir comme tous les hommes
Répètent son nom
Ma riecop’ in deux
Amoureux, ils veull’  qu’ell’ les enlass’, qu’elle les embrass’, pendant la ducass’,
Parc’ que c’est ell’ la Rein’ de la ducass’
Marie Cop’ in deux