«

»

Juil 08

Saint -Sylvestre-Cappel (F) – Églantine et Sylvestre, une union géante (L'Indicateur des Flandres)

Publié le mercredi 06.07.2011 à 14:00
Photo l’Indicateur des Flandres

Églantine pose pour une photo de famille aux côté de son cher et tendre Sylvestre et de son parrain et de sa marraine.

Sylvestre a trouvé celle qui l’accompagnera de cortège en cortège. Après des mois de mystère, Églantine est sortie au grand jour pour être présentée aux amis de Sylvestre.

Elle a fait sa première sortie publique samedi après-midi sous les applaudissements des Cappelois mais aussi des amis basques de Sylvestre le Ménestrel. Lors de son baptêmes, le groupe venu de Villefranche-de-Conflent lui a même offert une composition musicale, interprétée avec le groupe de Sant Celoni, leurs voisins frontaliers.

L’émotion était au rendez-vous pour l’association Reuze Jan Hout qui organisait la fête en collaboration avec le comité des fêtes. Olivier Cornet, président de Reuze Jan Hout, a affiché un large sourire durant les deux jours de fêtes, tout comme Laurent Buyssechaert, le président du comité des fêtes. Caroline Toucry, la créatrice d’Églantine, a également assisté aux premiers pas de « son bébé ». « J’avais énormément de craintes », reconnaît-elle. Et les quelques secondes durant lesquelles églantine a failli basculer n’ont pas dû la rassurer. Mais c’était juste pour l’anecdote, les femmes des porteurs de Sylvestre ont ensuite trouvé leurs marques pour danser au milieu de géants expérimentés. Églantine possède un visage sculpté dans du noyer et une cornemuse… en papier mâché. « Je n’ai pas eu le temps de la sculpter », avoue un peu gênée Caroline Toucry. Mais les spectateurs n’y ont vu que du feu et les porteuses doivent s’en réjouir, c’est toujours ça de moins à soulever.

Sylvestre a célébré ses dix ans, bien accompagné et très entouré, sous un aussi beau soleil que pour son cinquième anniversaire. Seize géants, rencontrés lors de ses balades en Flandre mais aussi au Pays Basque, ont participé au cortège qui s’est élancé dimanche après-midi de la salle des fêtes. Lors de la présentation des géants et des musiciens sur le terrain des archers, c’est un hommage aux géants portés qui a été fait.

La fête a été à la mesure des espérances des organisateurs qui ont d’ores et déjà donné rendez-vous au public dans dix ans.

Note de Terre de Géants :
Les Géants de Villefranche de Conflent (F) et Sant-Celoni (E) sont catalans et non basques.