«

»

Oct 21

Steenvoorde (F) – Bientôt le retour de la ronde des géants (L'Indicateur des Flandres)

Publié le mercredi 12/10/2011 à 14:00
Par  Audrey Rohrbach-Minette – Photo L’ Indicateur des Flandres

Steenvoorde se prépare à accueillir pour la cinquième fois cent géants venus d’Europe mais aussi de Colombie, du Brésil et du Burkina Faso.

La Ronde européenne des géants portés, lancée en 1989 par les Amis de Fromulus, se tiendra du 27 au 29 avril 2012.
L’objectif des Amis de Fromulus est largement atteint. L’association, qui voulait inviter une trentaine de géants inédits sur les cent qui défileront à Steenvoorde, a réussi à renouveler les deux tiers des géants du cortège. « Nous avons soixante nouveaux géants, dont une vingtaine d’Espagnols », lance fièrement le président de l’association. Ces géants très différents les uns des autres mettront en scène la richesse culturelle de Catalogne. « Les géants historiques de Barcelone, qui normalement ne sortent pas, seront chez nous aux côtés de géants de carnaval, plus burlesques mais aussi d’animaux ou encore de géants plus récents comme Maria et Mariana », indique Michel Sansen. Précisons qu’il est tombé sous le charme des géants espagnols depuis bien longtemps…

De Steenvoorde à la Colombie

Jean le Bûcheron, géant historique de Steenvoorde, devrait donc être bien entouré. Et le public devrait en avoir plein les yeux tant les bénévoles de l’association organisatrice se sont démenés pour attirer des géants venant de douze pays d’Europe, dont la Suède avec Ingmar Bergman de Morbylanga, mais aussi de trois pays plus lointains. Après le succès de leurs géants articulés en 2006, les Burkinabés sont de retour avec trois nouveaux géants, toujours dans le même esprit. Le Brésil sera de nouveau à l’honneur avec un couple de géant inédit, Carmen Miranda et Chacrinha de Recife. En grand voyageur, Jean le Bûcheron ramènera de son prochain voyage en Colombie (en janvier) le gagnant 2012 du concours de géants du carnaval des Noirs et Blancs de Pasto qui sera accompagné d’un groupe de masques et d’un orchestre.

Deux cortèges

Cette fête qui met à l’honneur la tradition des géants portés à travers le monde demande de gigantesques moyens, qu’ils soient financiers – le budget atteint les 680 000 euros – ou qu’ils soient humains. L’association emploie une salariée et les bénévoles se mobilisent le jour J mais aussi lors des nombreuses sorties de Jean le Bûcheron et de Jacobus dans les environs de Steenvoorde mais aussi à travers le monde. Car pour faire venir autant de géants différents, Jean le Bûcheron donne de sa personne en participant à de nombreux cortèges. Et si ce n’est pas Jean le Bûcheron qui se déplace , c’est Michel Sansen. Le président des Amis de Fromulus a réussi à convaincre un groupe autrichien de venir à Steenvoorde. « Je vais en vacances dans la vallée de Lungau depuis vingt ans. Il est rare que les géants de cette vallée sortent de leur village. J’ai déjà réussi à faire venir deux géants autrichiens à Steenvoorde.
Cette fois, j’ai essuyé des refus alors j’ai fait le filou. Une musique était d’accord pour venir, elle a ensuite convaincu le géant de l’accompagner », raconte Michel Sansen.
Certains géants lui résistent encore. Mais Michel Sansen n’a pas dit son dernier mot. Le spectacle doit être grandiose et il fait tout pour. Les animations ont d’ailleurs étaient renforcées et le cortège a été dédoublé. Cinquante géants étrangers défileront le samedi après-midi, une mise en bouche avant le cortège des cents géants le dimanche. 50 000 spectateurs sont venus en 2006. Rien que ça !