«

»

Mar 14

Hazebrouck (F) – Un cortège historique encore plus étoffé pour renouer avec la tradition (La Voix du Nord)

Publié le vendredi 02/03/2012 à 05:15
Par Raphaelle Remande – Photo La Voix du Nord

 

C’est un temps que les Hazebrouckois de moins de 20 ans n’ont pas connu. Un temps où le lundi de Mi-carême, jour de foire, était férié à Hazebrouck. Les familles faisaient bombance, puis assistaient au cortège historique. Une tradition disparue dans les années 70, ressuscitée il y a quelques années. L’édition 2012 aura lieu le dimanche 18 mars, encore étoffée de nouveautés.

Le cortège historique, qui a pour ambition de narrer l’histoire de la cité du marais aux lièvres du Moyen Âge au début du XXe siècle, est une animation « courante en Belgique mais unique dans le Nord – Pas-de-Calais », aime à ajouter le maire, Jean-Pierre Allossery.

La fête est en tout cas courue puisque près de quatre cents Hazebrouckois y participent en tant que figurants et plusieurs autres centaines en tant que spectateurs.

Dans le cortège qui s’élancera le 18 mars, les innovations sauteront aux yeux, tout d’abord avec le groupe d’ouverture : des musiciens habillés à la mode moyenâgeuse, tout droit venu des Pays-Bas. « Il y a quelques années, certains étaient déguisés mais avec des baskets, c’est fini », assure le maire. La municipalité a, cette année, choisi de restaurer le char de l’archiduc Albert et de l’archiduchesse Isabelle, qui n’était pas sorti depuis 1971. « Le couvent des Augustins, l’assèchement des marais, le couple a beaucoup fait pour la Flandre », rappelle Pierre Thery, membre bénévole de la commission des fêtes.

Deux mois de dur labeur ont été nécessaires à plusieurs employés municipaux, notamment des menuisiers, pour refaire le char. Parmi les autres nouveautés, citons également des guildes figurant la fin du Moyen Âge, une garde napoléonienne, des danseurs de quadrille illustrant la période Napoléon III. En tout, il y aura trente-cinq chevaux mais aussi des échassiers, des géants (Jean le Bûcheron, Roland…) pour vingt-six tableaux historiques.

Cerise sur le gâteau, et juste avant le traditionnel char des noix (censé porter bonheur, qui ferme le cortège) : un groupe de collectionneurs de vélos anciens. Ils viendront représenter la période faste de l’industrialisation d’Hazebrouck du début du XXe siècle. •

Le cortège historique s’élancera le dimanche 18 mars, à 15 h, de l’espace Flandre.