«

»

Déc 06

Loos – Cortège de la Saint-Nicolas 2008

Les cortèges de Saint-Nicolas sont un Point d’Orgue avant la trêve hivernale, plongeant dans un grand sommeil, les Géants. Des Géants qu’il faudra laisser dormir jusqu’à, peu ou prou, la période de Mardi-Gras.

La tradition de Saint-Nicolas est encore fortement marquée dans nos contrées septentrionales (Nord-Pas de Calais, Belgique), en Alsace et Lorraine. Pour plus d’information sur la légende de Saint-Nicolas, laissez-vous guider sur le site de la Fédération des Géants du Nord de la France  vers les liens suivants : Qui est Saint-Nicolas? et Légende de Saint-Nicolas.

Mais les Géants dédiés à Saint Nicolas ne sont pas si nombreux : le Saint-Nicolas de Loos, le Saint Nicolas de la Ronde des Géants (sort dans la ville qui accueille le siège de l’association (l’année passé à Villeneuve d’Ascq, cette année à Ronchin), le Saint-Nicolas de Douchy-les-Mines…

Pour terminer l’année 2008 rien de plus naturel que d’immortaliser les Géants Saint-Nicolas  et l’âne Galopin de Loos, œuvres d’Albert Uyttenhove (le papa du Caou de Merville, de Théodoric de Téteghem, de Gargantua de Bailleul…) pour leur seule sortie annuelle. Ces deux Géants sont accompagnés pour l’occasion par le Père Fouettard, une grosse tête.

Après montage du Géant Saint-Nicolas, un joli bébé de 4,20m et 100kg portés par 4 porteurs et le lâcher de ballon, la joyeuse troupe, rythmée par la batterie-fanfare de Loos et le groupe Folky Family, regroupant les Géants Saint-Nicolas et l’âne Galopin, le Père Fouettard et la foule des loossois se sont rendu à l’Hôtel de Ville

Un Hôtel de Ville cernés par deux mille courageux venus entendre Daniel Rondalere, maire de Loos, dresser la liste des enfants turbulents (bien vite pardonnés!) avant le traditionnel lancer de friandises pour remercier la foule.

Vous pouvez consulter une galerie photographique consacrée à cet événement en cliquant sur le lien ci-dessous :
Fêtes de la Saint-Nicolas à Loos