«

»

Sep 13

Bruxelles/Brussel – Fête de Bruegel 2009

Marolles, ce nom résonne au cœur des vrais bruxellois. Dans ce quartier, de tout temps  demeuré populaire, ont vécu prostitués, ouvriers, petits artisans, exilés juifs d’Europe centrale fuyant le nazisme et Républicains espagnoles chassé par le régime franquiste,  immigrés de « tous poils » arrivés dans ce quartier « melting pot ». De ce mélange est né un village au sein de la capitale belge avec un sentiment  culturel d’appartenance à une même communauté, une communauté qui n’a de cesse de résister au rouleau compresseur de la « promotion immobilière ».

Dans ce quartier historique, dans la rue Haute, Pieter Bruegel l’Ancien s’installa et ses fils Pieter (dit Bruegel le Jeune ou Bruegel d’Enfer) et Jan (dit Bruegel de Velours) y virent le jour.

Ce quartier, fière de traditions,  possède aussi une jolie collection de Géants (une quinzaine). Les habitants et commerçants des Marolles sont heureux de faire déambuler ces Géants, avec le concours de la fine fleur des porteurs athois, lors des Fêtes de Bruegel, à la mi-septembre. Dans ce quartier gouailleur, les habitants et leurs Géants aiment bien recevoir leurs amis et cette année, ce sont leurs voisins du Meyboom qui ont été invités à partager les festivités.

Vous pouvez consulter une galerie photographique consacrée à cet événement en cliquant sur le lien ci-dessous :
Fêtes de Bruegel 2009 à Bruxelles/Brussel (B) (13/09/2009)